Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • La performance en déplacement

    La technologie informatique mobile avance si vite qu'il est presque impossible de la suivre. Les tablettes et les smartphones prennent le relais et les personnes en déplacement se fient à leurs appareils mobiles pour rester en contact et maîtriser leur vie et celle de leurs entreprises. Mais ce que les gens oublient, c'est que l'ordinateur portable représente toujours la plus haute technologie disponible pour les besoins mobiles. Si vous êtes souvent en déplacement, vous avez besoin d'un ordinateur portable haute performance pour vous offrir toutes les fonctionnalités dont vous avez besoin. L'une des principales différences entre un ordinateur portable haute performance et tout autre appareil mobile est le stockage. Un ordinateur portable a la capacité d'avoir un grand disque dur et un lecteur de DVD réinscriptible installé, ce qui rend le transport des informations locales sur l'ordinateur beaucoup plus facile. Si vous voyagez beaucoup et que vous vous trouvez constamment hors de portée des signaux WiFi ou cellulaires, le stockage en nuage ne vous aidera pas. Vous avez besoin d'un ordinateur portable haute performance pour faire le travail. Un autre avantage de l'utilisation d'un ordinateur portable haute performance est la puissance de traitement et la capacité d'avoir des quantités importantes de mémoire à bord. Bien qu'il soit agréable et pratique d'avoir une tablette mince qui peut facilement être stockée dans la plupart de vos étuis, cette tablette n'aura pas la vitesse nécessaire pour éditer des films, développer des sites Web ou jouer à certains des jeux vidéo 3D en ligne les plus avancés. . La puissance de traitement d'une tablette ou d'un smartphone est trop limitée et la capacité de la mémoire, qui permet d'accélérer la vitesse de traitement, est également extrêmement limitée. Un ordinateur portable haute performance n'est pas beaucoup plus grand que votre tablette moyenne de toute façon. Un bon ordinateur portable de haute performance avec un profil bas et un écran de 15 pouces peut généralement tenir dans les mêmes étuis de transport qu'une tablette peut contenir. Mais l'ordinateur portable restera toujours plus protégé en raison de son boîtier et de la possibilité de fermer l'ordinateur portable pour le protéger des dommages. Lorsque vous êtes sur la route et que vous avez un travail important à faire, vous ne pouvez rien laisser au hasard. Un ordinateur portable haute performance dispose de la puissance de traitement, de la mémoire, du stockage et des périphériques d'écriture multimédia dont vous avez besoin pour tout ce que vous devez faire sur la route. La meilleure partie est que le plus grand espace de stockage sur un ordinateur portable vous permet de travailler localement et d'accéder à tous vos travaux à partir du disque dur dans les moments où l'Internet n'est pas facilement disponible. Comme les appareils informatiques mobiles continuent d'évoluer, ils offrent aux utilisateurs de nombreuses commodités. Mais les gens ont tendance à oublier que les ordinateurs portables haute performance évoluent également et que la technologie vous permet de faire n'importe quoi lorsque vous êtes sur la route. Si vous avez besoin de transporter toute la puissance d'un bureau mobile lorsque vous faites des affaires ou que vous vous occupez de questions personnelles, vous devriez investir dans un bon ordinateur portable qui vous permettra de rester productif, peu importe où vous êtes et quoi La connexion Internet est disponible. Pour en savoir davantage, je vous recommande la lecture du blog de spécialiste en référencement naturel à Lille qui est très bien fait sur ce sujet.

  • Permettre l’émergence de l’IA en France

    La France doit réaffirmer sa souveraineté et définir un cadre de confiance pour l’utilisation de l’intelligence artificielle au bénéfice de ses citoyens, en tenant compte du cadre européen. La protection des données (en particulier, mais pas uniquement, des données personnelles des citoyens) est un enjeu critique : le partage d’information et de données est en effet un facteur clé de succès du développement des usages liés à l’intelligence artificielle mais ce partage de données fait aussi apparaître des risques importants en matière de protection de la vie privée et d’atteinte à la dignité humaine : risque de disparition de la vie privée du fait de la collecte massive de données personnelles, de la possibilité de « désanonymiser » certaines données, du profilage très poussé permis par l’apprentissage profond ; risque de perte de contrôle au profit des machines, etc. Pour prévenir ces risques, le traitement de ces données devra se faire en pleine adéquation avec les lois et règlements en vigueur, au niveau national comme européen. La France devra également être en mesure de définir des restrictions en matière de circulation des données lorsque les objectifs essentiels de politique publique le justifient. La rédaction de ces lois et règlements doit aussi s’appuyer sur une réflexion prospective qui reste à faire et qui demande une prise de conscience ainsi qu’une formation adaptée des acteurs du secteur législatif et juridique. Dans ce contexte, le principe d’autodétermination informationnelle introduit par la loi pour une République numérique apporte une maîtrise supplémentaire par chaque citoyen des données personnelles le concernant. Les dispositions de cette même loi sur la transparence des algorithmes publics ont des conséquences directes sur l’édification d’un climat de confiance relatif aux traitements des données réalisées par des algorithmes d’intelligence artificielle. L’information des citoyens sur l’usage de leur données prévu par la loi « informatique et libertés » et le nouveau règlement européen relatif aux données personnelles sont des éléments clés dans ce contexte. Mais il devra être envisagé d’aller plus loin encore en travaillant notamment au plan technique à la définition de solutions sécurisées et respectueuses de la vie privée par défaut (« privacy par design » et « security by design »), en renforçant la compréhension de ce que font réellement les systèmes reposant sur l’intelligence artificielle, et en améliorant la transparence sur les traitements réalisés par les systèmes intelligents. La définition et la mise en place de schéma de certification ou de validation du niveau de robustesse ou de fiabilité d’une “intelligence artificielle” constituent un objectif prépondérant en matière de renforcement de la confiance. Il ne pourra être atteint que par la mobilisation de l’ensemble des acteurs. La France doit par ailleurs se poser la question de sa souveraineté à l’aune de l’émergence de l’intelligence artificielle : cette nouvelle situation remet-elle en cause la capacité de la France à assurer la protection de ses objectifs essentiels ? La France maîtrise-t-elle seule ou en coopération au niveau européen les technologies clés de l’intelligence artificielle et les services associés sur l’ensemble de la chaîne de valeur ? Dispose-t-elle en son sein de l’ensemble des compétences pour assurer cette protection ? En matière de souveraineté et de sécurité nationale en effet, l’intelligence artificielle, comme la plupart des technologies du numérique, fait apparaître à la fois de nouvelles opportunités et de nouvelles menaces potentielles. L’IA met ainsi en évidence le risque de nouvelles dépendances économiques, vis-à-vis de détenteurs de certaines technologies critiques ou, ce qui est plus nouveau, de détenteurs de gros volumes de données. Le risque d’affaiblissement de notre souveraineté nationale du fait du développement de l’intelligence artificielle reste, à ce stade, appréhendé de façon assez générale et devrait faire l’objet d’investigations plus approfondies. Mais a contrario, l’intelligence artificielle apparaît comme une opportunité de moderniser les systèmes de protection et de défense des systèmes d’information en complément de l’expertise humaine. La détection de failles de sécurité, de fuites de données voire l’automatisation de certaines tâches de traitement d’incident par l’intelligence artificielle sont aujourd’hui devenues des réalités.